La charrette à Madagascar, moyen de transport tirée par des bœufs, zébu à Madagascar

charette

Les charrettes sillonnent les pistes et les routes de Madagascar en grinçant. Multicolores ou en bois naturel, elles ralentissent encore aujourd’hui la circulation dans les artères de la capitale Antananarivo.

charette2Tirées par des boeufs ou des zébus, depuis la nuit des temps, les charrettes sillonnent les pistes et les routes de Madagascar en grinçant.
Multicolores ou en bois naturel, encadrées par de grandes roues, elles ralentissent encore aujourd’hui la circulation dans les artères de la capitale.
Moyen de transport précieux, les charrettes servent aux moins riches de la Grande Ile à transporter famille, légumes, matériaux et autres affaires personnelles au rythme lent des zébus, transpirant dans l’épaisse poussière du chemin.
Dirigeant l’équipée de main de maître, bien souvent un homme ou un enfant coiffé d’un chapeau de paille, armé d’un bâton faisant office de fouet et poussant de petits cris, ordres seuls compris par les zébus.