Sculptures symboliques « Aloalo » – Madagascar

photo

La culture traditionnelle malgache accorde une grande importance au culte des ancêtres< ; la terre dans laquelle sont inhumés les défunts est considérée comme sacrée, et Madagascar est souvent appelée l’île des Ancêtres.

photo5
photo4
photo3

photo2

photo1

Les Malgaches honorent leurs morts (dont les âmes, bien qu’invisibles, font partie du monde réel et visitent les vivants) avec beaucoup de soin ; les tombes sont préparées selon des rites très précis. Chaque tombeau est ainsi surmonté de monuments funéraires (de forme variable selon les ethnies), dont l’importance, le décor et le nombre reflètent la vie du défunt et son statut social (notamment sa richesse).