Les Vezo

les-vezo

Sur les côtes sud-ouest de Madagascar vivent une éthnie appelée Vezo, dont les particularités ne manquent jamais de susciter la curiosité. Marine et semi-nomade, leur existence est liée étroitement avec la mer.

De grandes plages de sable blond ourlent les côtes du Sud de Madagascar. Elles sont habitées par un peuple de pêcheurs, les Vezo.
Leurs villages rudimentaires aux palissades de piquets plantés dans la sable, constitués de simples cases en branchages et feuillages, souvent couvertes d’une voile de bateau, se succèdent de Toliara à Morombe, le long de barrière de corail nourricière qu’ils gagnent chaque jour, à bord de leurs pirogues à balancier, appelées Laka.

Les VezoMarins depuis toujours, ils vivent en parfaite harmonie avec ce lagon où ils pêchent, armés de filets, de harpons et de piques.
Le poisson sera ensuite séché avant d’être consommé ou échangé contre certains produits domestiques de base tels que sucre, lait ou pétrole. Anakao et Ifaty sont les plus importants villages Vezo de la région.
Sur les rivages, une multitude de pirogues colorée, à balancier et à la voile carrée, attendent le départ des pêcheurs à destination de la barrière de corail, lieu peuplé d’une faune exubérante qui contraste avec la lande désertique et aride, qui amorce la forêt sèche, plus loin dans l’arrière pays.

Voir les différentes ethnies