Le Massif de l’Isalo à Madagascar, son parc national dans la province de Fianarantsoa

massif-isalo

Le Massif de l’Isalo – Madagascar s’étend sur cent kilomètres environ dans le sens Nord Sud. Son point culminant est à une altitude de mille mètres, l’origine de son nom signifie : où les vaincus furent dépouillés.

massif-isalo2L’imposant Massif de l’Isalo s’étend sur cent kilomètres environ dans le sens Nord Sud. Son point culminant est à une altitude de mille mètres.

Ces amas de grès continentaux ont subi une érosion importante et ces éléments ruiniformes se présentent sous la forme de grands canyons très profonds, enchevêtrés, percés de grottes plus ou moins grandes mais toujours étonnantes.

massif-isalo3Les plus célèbres d’entre elles sont les fameuses grottes des Portugais, aménagées par des marins portugais après leur naufrage sur les côtes de Madagascar au XVIème siècle. Les naufragés auraient trouvé refuge dans ces asiles naturels avant de poursuivre leur route pour chercher de l’aide vers un comptoir portugais situé non loin de Fort Dauphin, sur l’île de Santa Cruz.

L’origine du nom Isalo qui signifie Où les vaincus furent dépouillés repose sur deux explications : la première selon laquelle le massif de l’Isalo fut le théâtre d’évènements sanglants à la suite desquels les vaincus auraient effectivement été dépouillés.

massif-isalo4La deuxième explication est tirée d’une légende liée au caractère mystérieux des lieux : le massif de l’Isalo aurait abrité des bandits qui attaquaient les voyageurs et les soulageaient de leurs bagages.

Le Massif de l’Isalo abrite un parc national situé dans la province de Fianarantsoa. D’une superficie de 82 000 hectares environ, ce parc est situé à une altitude variant de 500 à 1300 mètres.

massif-isalo5Le parc englobe un certain nombre de grands canyons spectaculaires aux noms surprenants : le Canyon des Singes ou le Canyon des Rats en sont les deux meilleurs exemples.

Au cœur de ces canyons coulent de grandes rivières, permanentes pour la plupart. Ces cours d’eau alimentent les deux principaux fleuves malgaches, le Mangoky et l’Onihaly. Leurs eaux abritent crocodiles, poissons, anguilles géantes et sur leurs rives, vous croiserez lémuriens, chauve-souris et oiseaux endémiques étonnants aux chants mélodieux dont l’aire de nidification est limitée au Massif de l’Isalo pour certains.