Le raphia, construction des murs et toits des cases betsimisaraka

Le raphia, construction des murs et toits des cases betsimisaraka

Cette espèce de palmier pousse autour des lacs et rivières. Il peut atteindre jusqu’à 20 mètres de haut, et ses feuilles sont les plus grandes de toutes les espèces de palmiers. Ses tiges sont utilisées pour la construction, notamment les toits des maisons traditionnelles, des murs et du plancher.

Le raphia

Le raphia provient de la nervure des palmes d’un grand palmier (15 à 20m de haut) à tronc court, qui pousse en abondance au-dessous de 800m d’altitude à Madagascar.

Une fois débitées, les nervures sont mises à sécher puis utilisées pour la fabrication des murs, du toit et du plancher.

C’est dans les plus grandes nervures que sont creusés à l’aide de ciseaux à bois, les éléments de la charpente.