La culture du riz à Madagascar, agriculture des rizières malgache, vary malagasy

La culture du riz à Madagascar, agriculture des rizières malgache, vary malagasy

A Madagascar, le riz est l’aliment essentiel des malgaches, un malgache mange en moyenne du riz trois fois par jour. De ce fait la plupart des malgaches cultivent le riz et sont des agriculteurs. Une agriculture traditionnelle ancestrale.

culture-du--riz-a-madagascar1 Le riz joue un rôle primordial dans l’alimentation et la culture malgaches. C’est l’aliment de base, voire l’aliment unique de tout un peuple et les quantités nécessaires sont considérables : 200 kg par habitant et par an en moyenne.
Le riz, dont la culture remonte à une période très ancienne : 6 500 ans avant J-C en Thaïlande, 3 000 ans avant J-C en Chine ou 1 500 ans avant J-C au Niger, est une plante tropicale poussant de préférence dans les contrées chaudes et humides.

culture-du--riz-a-madagascar2La culture du riz ou riziculture est pratiquée dans toute l’île, à l’exception de l’extrême Sud où le climat aride ne le permet pas. La vie quotidienne repose essentiellement sur cette denrée devenue un véritable pilier économique, social et religieux de toute une nation.
C’est sur les hautes terres et surtout dans la région Betsileo de Fianarantsoa que se trouvent les plus belles rizières en terrasses, à flanc de collines.

Les rizicultures occupent près de 45 % des surfaces cultivées de l’ensemble du pays, apportant deux à trois récoltes par an, selon les différentes variétés de riz, fort nombreuses à Madagascar.