Aloalo : l’ une des cultures traditionelles malgaches

Aloalo : l’ une des cultures traditionelles malgaches

L’Aloalo, un ensemble des pièces de bois sculptées (ou poteaux) surmontant les tombeaux dans le sud de Madagascar, fait partie de ses cultures. Ce sont des totems qui représentent le quotidien d’un défunt, reflètent toute une scène de vie et peuvent même prendre l’apparence d’objets.

Il existe donc plusieurs sortes de figures qui sont adaptées à son passé (un camion s’il est chauffeur, un vélo, etc….). Sur un tombeau, on peut trouver au moins quatre « aloalo » mais ce nombre peut varier selon la famille du défunt. Le nombre de « aloalo » symbolise l’honneur du défunt, sa richesse et son succès. Donc, plus il y a de « aloalo », plus la personne a de l’honneur ou à un statut social élevé. Le décor et la forme des « aloalo » peuvent donc varier selon les groupes ethniques, ce sont surtout le peuple des Antandroy et des Mahafaly qui sont concernés. Les « aloalo » surmontés ou mélés de cornes de zébus quant à eux représentent le nombre de zébus que la personne a acquis toute sa vie. Tout le bétail du défunt doit être exécuté pendant les funérailles et sert d’approvisionnement pour le village. Ensuite, les cornes ainsi récupérées seront étalées au dessus du tombeau pour honorer le défunt.

Aloalo : l' une des cultures traditionelles malgachesAloalo : l' une des cultures traditionelles malgachesAloalo : l' une des cultures traditionelles malgachesAloalo : l' une des cultures traditionelles malgachesAloalo : l' une des cultures traditionelles malgachesAloalo : l' une des cultures traditionelles malgaches

Aloalo : l' une des cultures traditionelles malgaches Aloalo : l' une des cultures traditionelles malgaches Aloalo : l' une des cultures traditionelles malgachesAloalo : l' une des cultures traditionelles malgachesAloalo : l' une des cultures traditionelles malgachesAloalo : l' une des cultures traditionelles malgachesAloalo : l' une des cultures traditionelles malgaches