Le sisal – Ce brin de cheveux qui terrasse un boeuf

Le sisal – Ce brin de cheveux qui terrasse un boeuf

Le sisal, Agave sisalana de la famille des agavacées, est cultivé et traité dans le Sud de Madagascar, en particulier dans la région de Taolanara encore appelée Fort Dauphin.

sisal2Dans les plantations, l’extrémité pointue des feuilles de sisal est taillée au coupe-coupe avant la coupe de la feuille elle même. Chaque feuille qui est d’une longueur de 1,6 mètre et pèse jusqu’à un kilo, fournira près de trente grammes de fibres.

sisal1A près avoir été coupées, elle sont broyées et les fibres blanches sont mises à sécher au soleil sur de longues cordes tendues entre de gros piquets de bois.

Puis les fibres sèches seront tressées ou tissées pour donner des objets très résistants. Un proverbe malgache illustre cette solidité : Ce brin de cheveux qui terrasse un bœuf gras, cette corde si souple dont un taureau ne peut se libérer.