Colline sacrée d’Ambohimalaza

A Ambohimalaza, le Roi Ralambo fit ériger une pierre sculptée destinée à commémorer le premier sacrifice d’un taureau. Selon l’histoire, avant ce sacrifice, jamais le peuple malgache n’avait goûté la viande de boeuf.

Chaque année, à la même date, des boeufs sont abattus et leur viande distribuée. Cet évènement est à l’origine de la fête du fandroana. La première tranomasina ou maison sacrée, tombeau encore visible de nos jours fut construite par le prince d’Ambohimalaza, Andrianatompokoindrindra.

Cette tombe est entourée par d’autres où se trouvent les dépouilles de la mère, des épouses et du fils du Prince défunt.

Aujourd’hui, la colline d’Ambohimalaza représente une vaste et intéressante nécropole abritant plusieurs centaines de tombeaux d’époques différentes, tous surmontés de tranomanara (maison froide).

Colline sacrée d'Ambohimalaza