Les Merina

les-merina

Ce peuple aux origines indonésiennes et malaises, arriva probablement sur les côtes de Madagascar autour du Xème siècle, puis gagna les hautes terres boisées, riches et fertiles et occupa la région d’Antananarivo, baptisée au XVIème siècle Imerina, Le pays élevé sous le soleil par le roi Ralambo.

Les MerinaLes Merina Ceux des hauteurs , s’installèrent d’abord dans les vallées de l’Ikopa et de la Sisaony où ils bâtirent des villages fortifiés cernés de profonds fossés et vécurent de la pêche et de la culture du riz. Selon la tradition malgache, le berceau du peuple Merina se situe autour d’Ampandrana et à Imerimanjaka où vécut la reine Rangita.

Ce n’est que vers l’an 1800, lorsque la paix régna dans la région de l’Imerina, jusqu’alors secouée par des luttes incessantes, que les populations quittèrent leurs villages fortifiés situés sur des collines pour gagner les vallées, à proximité des rizières.

Les MerinaLe peuple Merina, groupe dominant ayant écrit la majeure partie de l’histoire de Madagascar, comprenait trois classes sociales proches des castes :

• les Andriana, nobles des familles régnantes,
• les Hova, roturiers et hommes libres,
• et les Mainty, situés au bas de l’échelle sociale, ils étaient les descendants des esclaves noirs.

Voir les différentes ethnies