Des ressources minérales reconnues

ressources minérales de Madagascar

Nombreuses, riches et variées sont les ressources minérales de la Grande Ile : fer, graphite, Ilmérite, thorium et d’uranium pour la production d’énergie nucléaire, mica brun, nickel, bauxite, charbon et bien d’autres encore tels que titane et chromite pour l’industrie.

Les gemmes, d’une richesse universellement reconnue, selon les régions offrent une diversité de couleurs étonnante qui ravissent les collectionneurs et minéralogistes mais également les amateurs de pierres ornementales, précieuses ou semi-précieuses.

Flacourt, envoyé dans l’Océan Indien par le Roi de France Louis XIV, dès le XVIIème siècle évoquait déjà les aigues marines, topazes, émeraudes, saphirs et rubis de Madagascar. Il fallut attendre le début du XXème pour qu’un inventaire sérieux de tous ces trésors soit dressé. L’île prit alors le nom d’Ile Echantillon, et par la suite Madagascar fut élue Terre des Béryls car les aigues marines, les émeraudes et la morganite qui constituent cette famille sont particulièrement abondantes et d’une grande pureté.

A côté des béryls, corindons (rubis et saphir), quartz (améthyste, quartz, citrine, cornaline, agate, jaspe, cristal de roche), grenats, tourmalines, topazes, apatites, célestites, cordiérites et autres font la richesse de cette île au passé géologique exceptionnel.

On trouve également du magnifique bois silicifié, des fossiles de toutes sortes comme les ammonites caractéristiques de l’ère secondaire, souvent d’une taille impressionnante.

.

.

Les ressources minérales de Madagascar

.

Les ressources minérales de Madagascar

.

Les ressources minérales de Madagascar

.

Les ressources minérales de Madagascar

.